<body><script type="text/javascript"> function setAttributeOnload(object, attribute, val) { if(window.addEventListener) { window.addEventListener('load', function(){ object[attribute] = val; }, false); } else { window.attachEvent('onload', function(){ object[attribute] = val; }); } } </script> <div id="navbar-iframe-container"></div> <script type="text/javascript" src="https://apis.google.com/js/plusone.js"></script> <script type="text/javascript"> gapi.load("gapi.iframes:gapi.iframes.style.bubble", function() { if (gapi.iframes && gapi.iframes.getContext) { gapi.iframes.getContext().openChild({ url: 'https://www.blogger.com/navbar.g?targetBlogID\x3d17598024\x26blogName\x3dRa%C3%B4ul+Duguay,+le+philosophe\x26publishMode\x3dPUBLISH_MODE_HOSTED\x26navbarType\x3dSILVER\x26layoutType\x3dCLASSIC\x26searchRoot\x3dhttp://philosophe.raoulduguay.net/search\x26blogLocale\x3dfr_CA\x26v\x3d2\x26homepageUrl\x3dhttp://philosophe.raoulduguay.net/\x26vt\x3d-8131867782491045544', where: document.getElementById("navbar-iframe-container"), id: "navbar-iframe" }); } }); </script>
  • ÉCRITURE
  • MUSIQUE
  • ARTS VISUELS
  • Profils
  • Souvenirs...
  • Actualités...



 


raoulduguay.net est le site officiel de Raôul Duguay, poète, chanteur, philosophe, peintre... bref, omnicréateur québécois.

Le contenu du site évoluera progressivement au rythme de l'inspiration et des événements.

Pour tout commentaire concernant le contenu, veuillez utiliser la fonction 'commentaire(s)' à la fin de chaque billet.

Pour faire des suggestions concernant le site Web lui-même, veuillez communiquer par courriel avec le webmestre.

Conception :
  Raôul Duguay et Jean Trudeau

Collaboration :
  Annie Reynaud

Révision des textes :
  Monique Thouin

Réalisation :
  Jean Trudeau


Tous droits réservés.

Toute citation doit faire mention de l'auteur et de l'adresse url du site : raoulduguay.net.

Les documents pdf et mp3 peuvent être téléchargés à des fins d'utilisation personnelle seulement. Leur utilisation commerciale est soumise à la Loi sur le droit d'auteur.

L'automotivation

LA GESTION DES RESSOURCES HUMAINES
Le défi de la gestion de soi

Le défi majeur que doit affronter toute entreprise dans une société caractérisée par la vitesse, l'accélération et la synthèse, consiste à s'adapter à la rapidité des changements. Tout changement peut être perçu, soit comme un danger démotivant (stress négatif), soit comme une opportunité (stress positif). Le stress positif, c'est la vie, la base de la motivation et du désir de changement.

Le plus grand des défis, celui qui motive le plus un être humain, consiste en la réalisation de soi-même par la recherche de l'excellence. Ce défi ne peut être relevé avec une assurance de succès que si le personnel, quelle que soit sa position hiérarchique, est le principal responsable de ses résultats. Une personne ne devient autonome qu'en passant d'une adaptation par la soumission à une adaptation par l'action. Ce n'est que dans l'action que l'on peut s'épanouir. Même si l'on est employé par une entreprise, il faut être un travailleur autonome, c'est-à-dire un travailleur proactif. Celui-ci prend l'initiative et la responsabilité de faire arriver les choses. Il sait pourquoi il travaille, il donne un sens à ce qu'il fait. Comme l'écrit le Dr W. Glasser : « Le problème essentiel de l'homme est d'ordre moral en ce sens qu'être responsable est la condition nécessaire à la santé mentale. Trouver un sens à ce que l'on fait est le défi qui se trouve au coeur de la nouvelle éthique au travail. »

C'est parce qu'il connaît la raison d'être de ses actions, que le travailleur responsable, donc, autonome, sait comment exploiter son potentiel, son capital le plus précieux : son énergie. Bien sûr il faut du courage pour s'entreprendre et de la volonté pour orienter son énergie vers un objectif et réaliser son rêve, étape par étape. Nul autre que l'individu lui-même ne peut se motiver vraiment. 

L'automotivation suppose la gestion de soi et commence par la connaissance et l'estime de soi, le respect de ses principes et valeurs et la satisfaction de son besoin primordial : grandir en devenant meilleur. L'automotivation, c'est le plaisir de changer pour accéder à un plus-être et à un mieux-être. 

Le principe de plaisir, sur lequel plusieurs écoles de psychologie fondent leur analyse, nous enseigne que l'orientation primaire d'un individu, suit une séquence ou un schéma général, qui explique le fonctionnement de sa personnalité. Cette séquence s'énonce ainsi : tendre vers le plaisir est la constante; en être privé ou frustré engendre l'angoisse dont l'effet principal est de mettre l'individu sur la défensive. Résultats : cette personne est stressée, difficilement motivable et sa créativité, pratiquement nulle.

Le principe de plaisir n'est pas en contradiction avec le principe de réalité. Au contraire, que serait la réalité sans rêve? Rêver d'une meilleure vie, c'est vouloir se faire plaisir. Quand on veut convertir ce qui est simplement acceptable en quelque chose d'exaltant, on concentre ses énergies en articulant une mission, un ensemble de valeurs, un rêve. C'est la mission qui donne du pouvoir et rend la vie digne d'être vécue.

Toute mission a comme fondement une philosophie de vie qui incite à l'autogestion. Se gérer soi-même signifie intégrer au maximum ses émotions, ses pensées, ses intuitions, ses sensations et son environnement immédiat. Plus une personne développe ses capacités de gestion d'elle-même, plus elle est consciente de son système de valeurs et plus elle devient apte à gérer efficacement le fonctionnement d'autres personnes, plus elle peut affronter la compétition et résoudre les inévitables conflits qui ponctuent sa vie au travail. Ainsi, lorsqu'une entreprise veut affronter les changements avec succès, elle s'occupe réellement du développement individuel de ses membres en créant des circonstances et un environnement favorables à leur épanouissement. Pour motiver son personnel, il faut d'abord reconnaître, apprécier et valoriser ses qualités. Un climat de gratification mutuelle déclenche toujours des actions efficaces, concertées et rentables. Et pour atteindre ce but, il faut transformer l'entreprise en un organisme vivant, assurer une interaction ouverte, unifier les gens. Un peu d'humour et beaucoup d'amour comptent parmi les premiers ingrédients essentiels. Bref, la première condition pour être automotivé, c'est d'aimer son travail, d'aimer les gens, d'aimer la vie. Il faut nourrir un rêve, un idéal. Plus l'objectif est élevé, clair, précis, accepté et réalisable, plus grande est l'automotivation. Alors, tout le monde est gagnant : l'entreprise, le personnel et le client. Car, vouloir savoir être au pouvoir de soi est l'ultime avoir.

RAÔUL DUGUAY

@   |   #  |  haut  | @  >>